Bruluce, c'est la contraction de Bruno et de Luce : le prénom de mon amoureux, et mon surnom, qui est presque devenu mon prénom.
 
C'est aussi beaucoup plus que cela, c'est l'équipe que l'on forme au quotidien, l'alliance de nos esprits et personnalités, qui sont très différentes.
 

C'est un espace qui n'appartient qu'à nous, un cocon serein.

 
 

Bru : technique et outils

Bruno, c'est le rationnel, celui qui trouve une solution aux problèmes techniques. Il travaille le cuir à l'emporte-pièce, adaptant les formes à la qualité du cuir. Il valide les alliances de forme, de couleurs et de grains du cuir, c'est l'oeil final. Bruno s'occupe également d'une grande partie de la logistique, pour commander et organiser les matériaux, entretenir et changer les outils.
 

Luce : imagination et fabrication

Luce, c'est la fantasque, elle s'occupe plus de la partie que l'on appelle entre nous "la poésie". Elle s'occupe de la recherche des formes, de l'alliance des couleurs, des finitions au scalpel, collages, peintures, montage des apprêts... C'est aussi ele qui gère la partie communication.
 
 
2020 fut une année particulière à bien des égards, pour chacun d'entre nous.

Le confinement
Avec le confinement en mars, j'ai redécouvert des petits trésors dans ma cave, et notamment des morceaux de cuir, que ma mère utilisait pour faire de très jolies petites vitrines. J'ai gardé ce matériau dans un coin de ma tête.
J'ai continué à ranger et trier, et j'ai fini par arriver sur ma grande boîte à bijoux, celle où je garde mes bijoux les plus précieux, c'est-à-dire ceux qui évoquent en moi un joli souvenir. Je fus très déçue de découvrir que beaucoup de mes bijoux fantaisie, pourtant de la haute fantaisie payée parfois à prix d'or - au sens littéral du terme - et bien qu'ils aient été peu portés, soient conservés dans ma chambre dans une boîte spéciale, à l'abri de la lumière et de l'humidité, avaient mal vieilli.
 
Révélation 

Je me suis rendue compte de 3 choses :
1. que je n'avais pas assez profité de ces bijoux,
2. que peu importent le prix ou la marque de ces bijoux, la qualité n'était vraiment pas au rendez-vous,
3. que mon coeur saignait à la vue de ces bijoux verdis.

Il faut savoir que j'ai tendance à faire des allergies, je fais donc attention au stockage de mes bijoux. Au quotidien, je porte plutôt du plaqué or, de l'or ou de l'argent pour m'éviter tout tracas. Malheureusement, je ne trouve pas dans ces bijoux la même variété que dans des bijoux fantaisie.

Action
Face à ce constat, j'ai eu envie de faire des bijoux qui soient à la fois résistants pour le  quotidien, mais également jolis et colorés.
 
Pour ce projet, je me suis donc orientée vers des matériaux comme le plaqué or, le plaqué argent ou l'argent pour tout ce qui est connecteurs, attaches, crochets. Pour la partie plus "fantaisie", j'ai commencé par le cuir, que j'apprécie tout particulièrement de travailler, que cela soit au scalpel ou à l'emporte pièce, quand Bruno me laisse faire. J'aime sa souplesse, ses couleurs et sa noblesse. J'étends progressivement la fantaisie au bois, à la résine et à la pâte polymère, ces matériaux étant tout à fait adaptés au quotidien, tout en offrant de la diversité de formes et de couleurs.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
J'adore les boucles d'oreilles, et j'aime que l'on m'en offre, c'est donc tout naturellement que j'ai commencé avec ce bijou.
 
Les boucles d'oreilles ont plusieurs avantages :
- donner le ton
Si vous êtes en total look noir, une paire de boucles d'oreilles dorées un peu chunky, ou bien une paire rouge vif va donner le ton
 
- pas de problème de taille
Avez-vous déjà retourné une paire de boucle d'oreilles en disant "Mmm désolée pas la bonne taille" ? On peut passer l'hiver à manger de la raclette, on ne grossira pas du lobe.
 
- l'accessoire indispensable
Comme elles encadrent le visage, on les remarque tout de suite : elles donnent à la tenue un côté fini et travaillé, sans faire beaucoup d'efforts.
Anecdote : je ne sors jamais sans une paire de boucles d'oreilles, j'ai l'impression de ne pas avoir fini de m'habiller),.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bruluce 2020 - Tous droits réservés